BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

file

Solutions de revenu – Opportunités d’investissements dans un contexte de faibles taux

Guy Ertz

Solutions de revenu – Existe-t-il des opportunités d’investissements dans un contexte de faibles taux d'intérêt ?

Les taux d'intérêt et les rendements obligataires sont très bas et devraient le rester pendant un certain temps encore. En effet, nous supposons à ce jour que la Fed optera pour deux baisses de taux cette année et une troisième mi-2020. La BCE est prête à agir si la situation ne s'améliore pas. Nous supposons que la BCE restera en attente pour cette année, à moins que la situation ne se détériore sérieusement. La prudence des banques centrales, le ralentissement de la croissance et la baisse des anticipations d'inflation ont fait baisser les rendements obligataires. Nous avons révisé nos cibles de rendement des obligations américaines, qui sont passées de 2 % à 1,75 % pour le rendement à 2 ans et de 2,50 % à 2,25 % pour le rendement à 10 ans. Dans un tel environnement, les investisseurs ont un défi majeur à relever pour trouver des alternatives en matière d'actifs générateurs de revenus. Nous proposons certaines pistes.

Produits structurés basés sur l'hypothèse d'une baisse limitée des prix du pétrole

Nous gardons une perspective positive malgré la récente faiblesse. Nous avons une fourchette de prix de 65 à 75 $ pour le Brent. En effet, l'OPEP, la Russie et les pays associés conviendront très probablement, début juillet, de prolonger leurs restrictions de production. A court terme, l'offre sera limitée en raison des sanctions iraniennes et des perturbations en Russie, au Venezuela, en Libye et au Nigeria. Les perspectives à moyen terme sont optimistes en raison du manque d'investissements dans les champs pétroliers traditionnels.

Obligations des marchés émergents en monnaie locale

La baisse des taux d'intérêt et l'affaiblissement de la croissance américaine laissent présager une baisse du dollar à l'avenir, ce qui est positif pour les obligations des marchés émergents. Nous estimons donc qu'il y a une possibilité d’assister à une compression plus importante des taux de change de la monnaie locale des pays émergents, en dépit de l'incertitude entourant le commerce mondial. Bien que les tensions commerciales via le renforcement du dollar américain constituent un risque, les liquidités mondiales et les conditions financières américaines demeurent favorables aux taux de change locaux. La faiblesse de l'inflation dans les pays émergents, conjuguée à la baisse attendue des taux d'intérêt aux États-Unis, devrait pousser les banques centrales des pays émergents à réduire leurs taux sans prendre trop de risques afin de voir leur monnaie se déprécier. Nous nous attendons à ce que plusieurs pays réduisent leurs taux (Brésil, Mexique, Indonésie, Afrique du Sud et Turquie) et prévoient des hausses de taux limitées en Colombie et au Chili. De plus, la classe d'actifs offre un rendement moyen de 5,7 %, ce qui est intéressant comparativement aux rendements des marchés développés. Nous restons positifs sur cette classe d'actifs.