BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

#Stratégie d'investissement — 15.10.2014

Stratégie d'investissement octobre 2014

Florent Bronès


La croissance de l'économie mondiale s'effrite quelque peu, mais l'inflation reste stable en global. Cette perte d'élan économique et le risque de déflation expliquent les décisions récentes de la BCE. Bien qu'ils n’ont pas encore mis en place un programme de « quantitative easing » (c'est-à-dire, le rachat massif d’obligations d'état comme plusieurs banques centrales l'ont fait), la pression sur la BCE pour qu'elle fasse plus pourrait se renforcer. Et avec le billet vert qui poursuit sa hausse vis-à-vis de l'euro, ça devient de plus en plus apparent que les politiques monétaires sont décalées des deux côtés de l'atlantique. Cela dit, la faiblesse de l'euro aura un impact positif sur la croissance économique, sur l'inflation et sur les profits des entreprises en 2015/2016.


1. Révisions de notre scénario économique
2. Un peu plus de prudence face à plusieurs risques de court terme
3. Poursuite de la hausse du dollar