BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

#Stratégie d'investissement — 07.11.2018

Elections américaines : Les démocrates et républicains gagnent du terrain

Guy Ertz

Les élections de mi-mandat ont répondu aux attentes d'un contrôle partagé du Congrès.

Les résultats des élections et leur impact politique

Avant les élections de mi-mandat, les sondages pointaient vers une très forte probabilité d‘avoir un Congrès divisé. C'était notre scénario de base et les sondages se sont révélés justes. Les démocrates seront majoritaires à la Chambre des représentants et les républicains conserveront le contrôle du Sénat. Nous nous attendons à un ralentissement du processus de déréglementation de l'administration. Sur le plan législatif, il est peu probable qu'un Congrès divisé produise de nouvelles lois importantes. Les démocrates auront un contrôle accru sur l'administration du président Trump. Cela se traduira probablement par de nombreuses enquêtes et audiences. Les démocrates auront cependant une marge de manœuvre limitée pour contraindre le président Trump dans sa politique commerciale.
 

Réaction du marché à ce stade

Compte tenu du résultat, la réaction du marché est modérée jusqu'à présent. Le dollar est légèrement plus faible, les actions japonaises ont connu une légère baisse tandis que le marché européen a ouvert à la hausse. Les rendements obligataires ont légèrement baissé. Le résultat était probablement déjà en grande partie dans les prix. Les conséquences pour l'économie réelle et les marchés deviendront plus claires dans les semaines à venir. Étant donné que le Congrès est divisé, la plupart des politiques en place le resteront et il sera difficile pour les démocrates d'induire des changements.  Quant aux marchés, ils commenceront probablement rapidement à se concentrer sur d'autres facteurs comme la vigueur de l'économie mondiale, la croissance des bénéfices, le Brexit, l'Italie et la guerre commerciale. D'un point de vue technique, les marchés boursiers semblent sur-vendus et ont un potentiel de rebond.


Notre stratégie d'investissement

Nous maintenons notre position positive sur les actions avec une préférence pour la zone euro, le Japon et les marchés émergents. L’euro ne devrait pas s'apprécier beaucoup avant que l'incertitude italienne ne s'apaise. A court terme, nous prévoyons l’EUR/USD à 1,16 dans 3 mois, et sur un horizon d'un an, nous maintenons 1,22 comme cible. Notre objectif sur 12 mois pour le rendement à 10 ans est de 3,25 % aux États-Unis et de 1,25 % en Allemagne.