BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

Pourquoi choisir un produit structuré sur les taux d’intérêt aujourd'hui ?

Milena Ilcheva

Dans la période qui a suivi l’éclatement de la crise des subprimes en  2007 les taux d’intérêt ont enregistré des niveaux historiquement bas. Depuis le milieu de l’année 2016 cette tendance s’est renversée pour deux raisons principales. D’un côté,  les perspectives de croissance dans les économies développées se sont nettement améliorées et  d’un autre côté, l’inflation est en hausse. La réserve fédérale américaine a déjà relevé son taux directeur le portant à 1,00%. La Banque Centrale Européenne quant à elle garde pour l’instant son taux directeur à 0% mais continue à réduire les achats mensuels dans le cadre de son programme d’injection de liquidés (c’est une première démarche dans sa transition vers des taux plus élevés).

Dans ce contexte, certains produits structurés sur taux d’intérêt peuvent permettre de  bénéficier d’un rendement qui accompagnerait la hausse des taux (en s’assurant un rendement au moins égal au taux plancher et en renonçant à la hausse au-delà du taux plafond)


Qu’est-ce qu’un Produit Structuré sur les taux d’intérêt ?

Il s’agit d’un Produit Structuré dont le profil de rendement est indexé à un taux d’intérêt. Le plus souvent il s’agit d’un taux monétaire défini comme le taux d’intérêt moyen auquel les grandes institutions financières s’accordent mutuellement des prêts à court terme. Ces taux sont publiés par les Banques Centrales tous les jours dans la presse en toute transparence et sont faciles à trouver. Leur maturité maximum est de 1 an. Ces taux sont donc très fortement corrélés à la politique monétaire des principaux établissements financiers. Il existe un taux d’intérêt de référence pour chaque devise. Les plus populaires sont : Euribor 3 mois pour les prêts en EURO ; USD Libor 3 mois pour les prêts en USD et le GBP Libor 3 mois pour les prêts en GBP.

Exemples de produit structurés sur taux d’intérêts

1 : le « Cap & Floor » 

Le Cap & Floor est Le produit le plus communément traité sur les taux d’intérêt. Il s’agit d’un Produit Structuré à capital protégé à échéance qui verse à l’investisseur un coupon variable égal au taux de référence.  Ce coupon est versé sans condition et bénéficie d’un taux plancher et d’un taux plafond. Ainsi, l’investisseur reçoit un rendement minimum garanti (égal au taux plancher) quel que soit l’évolution du taux de référence. A l’inverse le coupon versé ne peut pas dépasser le rendement maximum potentiel (égal au taux plafond).

En achetant un Cap & Floor, l’investisseur cherche donc à protéger son capital en s’assurant un Rendement Minimum (le taux plancher) et en se laissant la possibilité de voir son rendement augmenter en cas de hausse du taux de référence (jusqu’au taux plafond) .

2 : le « Slope Cap&Floor »

 Le Slope  Cap & Floor est un Produit Structuré à capital protégé à échéance qui verse à l’investisseur un coupon variable égal à l’écart entre le taux 10 ans et le taux 2 ans. Ce produit permet de parier sur la pentification de la courbe des taux. Tout comme pour le Cap&Floor classique, le coupon bénéficie d’un taux plancher et d’un taux plafond.

Comme tous les autres produits structurés, ces solutions d’investissements induisent toutefois différents risques auxquels il faut rester vigilant. La valorisation du produit peut fluctuer en fonction de l’évolution des marchés entraînant une perte ou un manque à gagner.


Comment évaluer la pente de la courbe d’intérêts ?

Face aux taux d’intérêt courts évoqués plus haut, on trouve les taux d’intérêts longs dont la  maturité sera supérieure à 1 an. Ces derniers  sont bien évidemment corrélés aux politiques monétaires mais intègrent d’autres facteurs comme l’inflation et la croissance anticipés, la probabilité de voir des modifications des taux directeurs dans le futur, etc…).

Les taux d’intérêt sur les différentes maturités dessinent la courbe des taux. Dans une configuration de marché standard (croissance économique, inflation positive) plus la maturité est longue, plus le taux est élevé. C’est bien normal car plus la maturité est longue, plus il y a de l’incertitude et donc du risque.

Généralement, on évalue la pente de la courbe comme étant l’écart  entre le taux à 10 ans et le taux à 2 ans.


Pourquoi jouer la pente aujourd’hui ?

Les courbes d’intérêt (et particulièrement celle des Etats Unis) sont historiquement plates. A titre d’exemple  l’écart entre le taux 10 ans US et le taux 2 ans US a été de 1.46% sur les 5 dernières années. L’écart n’est aujourd’hui que de 0.82%. On anticipe donc que la courbe devrait se repentifier ce qui se traduirait par l’écartement du spread entre le taux 10 ans et le taux 2 ans. Le Slope Cap & Floor permettrait donc aux investisseurs de bénéficier d’un éventuel écartement du spread à moyen terme.