BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

#Investissements — 15.06.2017

Marchés actions: coup de blues dans la technologie

Guaillaume Duchesne

Correction passagère ou bien fin du rally?

Les valeurs de la technologie ont corrigé fortement ces derniers jours. En deux jours, l'indice technologique du s&p 500 a perdu 3,5%. En Europe, le mouvement a été similaire. Le secteur a en effet été soumis à plusieurs facteurs défavorables: 1/ Le marché s'inquiète des caractéristiques du futur iPhone. L'action Apple a perdu 6% entre le 9 et 12 juin. 2/ Les multiples de valorisation de la technologie sont bien au-dessus de leur moyenne. Les valorisations des nouvelles stars du secteur - Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Google - sont particulièrement tendues. Après leur forte performance sur les marchés, elles pèsent à elles seules plus de 10% de la capitalisation de l'indice s&p500. 3/ une note de broker a jugé que les entreprises du secteur technologique ont été achetées massivement pour leur profil défensif, à l'instar des valeurs de la consommation de base. Le risque cyclique de leur activité serait sous-estimé, selon le broker.

Malgré cet environnement difficile, la technologie conserve de très bons fondamentaux qui ne sont pas remis en question avec les doutes récents sur les marchés. Certes, le secteur a été massivement acheté pour sa croissance de long terme. Les investisseurs ont en effet misé sur ce secteur pour le potentiel important dans de nombreux domaines : robotisation dans l'industrie, utilisation de la technologie dans l'automobile, multiplication des produits technologiques grand public, et digitalisation de l'économie mondiale. Aujourd'hui, une respiration du marché semble nécessaire et le potentiel de hausse de la plupart des valeurs liées aux réseaux sociaux apparaît limité à ce stade.

Toutefois, après une correction passagère, le secteur de la technologie devrait retrouver les faveurs des investisseurs, le secteur restant incontournable grâce à sa dynamique de croissance.

Enfin, il est trop tôt pour envisager un changement structurel de tendance sur les marchés boursiers. L'environnement de marché reste fondamentalement en faveur des actions à moyen terme. Pour preuve, avec les inquiétudes autour de la technologie, les investisseurs n'ont pas coupé leurs positions sur les marchés boursiers, mais ont plutôt opéré une rotation vers des secteurs en retard comme l'énergie ou les banques. Des opportunités, même plus rares, sont donc toujours à saisir sur les marchés.