BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

#ISR — 17.09.2018

Les femmes entrepreneures et les investissements responsables et à impact

L’écosystème des investissements sociaux actuel voit un nombre croissant de femmes d’influence, possédant à la fois les ressources financières et une volonté profonde d’agir, chercher à utiliser leur fortune pour rendre le monde meilleur.

Women Entrepreneurs in Responsible and Impact Investing

Lorsque le mouvement des investissements socialement responsables a vu le jour, les femmes étaient très souvent vues comme les bénéficiaires de programmes sociaux et non comme celles dont les stratégies ont un impact positif sur la société.

L’actuel écosystème des investissements sociaux connaît un véritable bouleversement puisqu’un nombre de plus en plus grand de femmes d’influence possédant à la fois les ressources financières et une volonté profonde d’agir cherchent à utiliser leur fortune pour rendre le monde meilleur.

Asie : l’essor des femmes entrepreneures fortunées

Les femmes n’ont jamais été aussi prospères puisqu’elles détiennent près d’un tiers de la richesse privée mondiale. Le nombre de femmes entrepreneures fortunées (High Net Worth) et ultrafortunées (Ultra High Net Worth) progresse dans le monde entier avec un nombre encore plus impressionant de femmes milliardaires en Asie.

Le Classement des Milliardaires 2017 du magazine Forbes a ainsi révélé que la Chine arrivait en tête du classement des pays comptant le plus de femmes milliardaires autodidactes au monde (63 %) [1].

En outre, 6 % des milliardaires chinois sont des femmes autodidactes, un chiffre tout à fait exceptionnel [2]. Bien que ce pourcentage puisse sembler négligeable, il est bien supérieur à la moyenne mondiale (hors Chine), à savoir 1,6 %. Cette tendance ne se limite toutefois pas aux frontières chinoises. La part des femmes milliardaires autodidactes en Asie (hors Chine) est deux fois supérieure à la moyenne mondiale (hors Chine) [3].

femmes entrepreneurs asie

Le choix des investissements socialement responsables et à impact

Le nombre croissant de femmes entrepreneures a contribué à une augmentation des investissements socialement responsables et à impact.

Les investissements socialement responsables ont vocation à délaisser les sociétés et les industries qui ont un impact négatif sur la société avec la volonté de maximiser la rentabilité financière. Les investissements à impact (ou impact investments) vont encore plus loin que les investissements socialement responsables puisque leur objectif consiste à avoir un impact social ou environnemental positif en investissant dans des sociétés dont le cœur du modèle commercial est la création d’un impact positif.

La maximisation de la rentabilité n’étant pas leur objectif premier, les attentes en matière de rentabilité financière des investisseurs à impact sont variées et intègrent la volonté de maximiser l’impact sur le monde. Les femmes sont au cœur de la croissance que connaît le secteur des ISR (investissements socialement responsables) puisque les femmes d’influence sont nombreuses à avoir une vision holistique des investissements. Elles souhaitent utiliser à la fois leur fortune et leur temps pour avoir un impact positif sur la société. Ainsi, 90 % d’entre elles expliquent que cela est important à leurs yeux. En règle générale, lorsqu’il est question d’investissements, les femmes entrepreneures placent les responsabilités sociétales et environnementales plus haut dans la liste de leurs priorités.

De plus, elles sont plus enclines que les hommes à investir dans des actifs alternatifs nouveaux ou innovants et à réaliser des investissements socialement responsables.

Bien que dans le domaine des ISR, l’écart entre les hommes et les femmes se soit réduit lors de l’analyse de la répartition réelle de leur portefeuille en faveur des investissements sociaux, lorsque les femmes sont interrogées sur leur degré d’intérêt pour les investissements durables, 84 % d’entre elles [4] se déclarent séduites par les investissements qui ont vocation à avoir un impact social ou environnemental, contre 67 % des hommes.

Le choix des ISR n’est pas simplement destiné à générer un revenu. Il vise également à diversifier le portefeuille et à avoir un impact positif sur le monde grâce aux investissements réalisés.

Investissement à impact et philanthropie : des priorités pour l’avenir

Le rapport Entrepreneur 2018 (en anglais) montre que le choix de l’investissement à impact comme instrument d’investissement est pratiquement identique chez les femmes entrepreneures et chez leurs homologues masculins, puisque respectivement 15 et 13 % d’entre eux en ont déjà réalisés. Comme cela a été observé, les femmes entrepreneures ont semblé être légèrement plus actives dans ce domaine que les hommes.

Elles désignent d’ailleurs généralement ce type d’investissement comme une priorité absolue pour l’avenir. Près d’un tiers des femmes entrepreneures a déclaré qu’elles prévoyaient d’augmenter de manière significative leurs investissements à impact au cours des 5 prochaines années, contre seulement 25 % des hommes. Si les femmes entrepreneures qui démontrent un intérêt plus grand que leurs homologues masculins pour les investissements à impact joignent les actes à la parole, nous pouvons nous attendre, à l’avenir, à voir l’écart se creuser entre les investissements à impact réalisés par les femmes entrepreneures et ceux réalisés par leurs homologues masculins.

Outre les investissements à impact, les projets philanthropiques sont un autre choix que les femmes entrepreneures à vocation sociale font. Les femmes milliardaires autodidactes chinoises sont de formidables moteurs du changement social puisqu’un tiers des femmes entrepreneures les plus riches utilisent leur fortune pour lancer des projets philanthropiques, un domaine dans lequel elles sont loin devant les hommes.

Compte tenu de l’augmentation continue du nombre de femmes entrepreneures fortunées dans la région et des tendances démontrées par ces milliardaires, les projets philanthropiques menés par des femmes devraient être de plus en plus nombreux.

Un regard tourné vers l’avenir

En Asie, le nombre de femmes entrepreneures connaît une forte croissance, augmentant le taux de croissance mondial de la richesse totale des femmes. Les femmes ont une vision plus holistique des investissements et démontrent une volonté plus grande que les hommes de développer leurs investissements à impact. Cette tendance pourrait se traduire par une augmentation des investissements ISR réalisés par les femmes dans un avenir proche.

BNP Paribas Wealth Management suit avec la plus grande attention cette tendance qui se profile au sein de l’entrepreneuriat féminin. Découvrez de quelle manière nous créons du lien entre des femmes entrepreneures de talent venant d'Europe, d'Asie et des États-Unis grâce à notre programme Executive Program for Women Entrepreneurs.

[1] Li, T. South China Morning Post. They hold up half the sky: six out of every 10 of the world’s self-made, women billionaires are in China. 26 October 2017. Web. [2] Ahmadov, F. Forbes. China’s Wealth Boom Is Creating A New Generation Of Self-Made Female Billionaires. 27 November 2017. Web. [3] Ahmadov, F. Forbes. China’s Wealth Boom Is Creating A New Generation Of Self-Made Female Billionaires. 27 November 2017. Web. [4] Bessemer Trust. Integrating Values and Your Investments: Sustainable Investing. 2018. Web. BNP Paribas Wealth Management. 2018 BNP Paribas Global Entrepreneur Report. 2018.