BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

#SRI — 31.10.2018

Responsabilité sociale : conversation avec R. Vernon Mangels

Directeur général du camping Anaheim RV Park (États-Unis), Fondateur et membre du conseil d’administration de la bourse scolaire Sergeant R. Vernon Mangels - Education First

The USA Vernon Mangels

« Mon grand-père a été ma plus grande source d’inspiration. Toute ma vie, je l’ai vu donner de l’argent à des œuvres de charité pour venir en aide aux habitants du quartier et aux membres de la paroisse. Je veux suivre son exemple en continuant à rendre à la société ce qu’elle m’a donné. »

R Vernon Mangels est directeur général d’Anaheim RV Park, un camping situé à moins de 2 km de Disneyland en Californie dans lequel on campe « dans le jardin de Mickey ». Il est la troisième génération à diriger cette entreprise créée en 1956 par ses grands-parents. Reprendre l’entreprise familiale n’a pas été sa première, ni sa seule expérience dans le monde des affaires.

« Je pense que j’ai toujours eu l’esprit d’entreprise. Entre le milieu des années 80 et le début des années 2000, j’ai été propriétaire d’une exploitation agricole spécialisée dans la culture des orangers « navel », d’une entreprise de téléphonie mobile, d’une entreprise spécialisée dans les services audiovisuels et de plusieurs salles de sport pour femmes. Toutefois, mon vrai métier était agent de police. J’ai d’ailleurs souvent plaisanté en disant que mon travail quotidien m’empêchait de gérer mes entreprises ! »

Il a repris les rênes de l’entreprise pendant la crise financière mondiale en 2008 et a su transformer Anaheim RV Park, une entreprise en difficulté dont les infrastructures n’avaient pas été entretenues depuis plusieurs décennies, en une entreprise prospère récompensée à maintes reprises par le secteur (TripAdvisor le classe parmi les meilleurs hébergements de la région).

Cette réussite commerciale a été obtenue au prix d’un engagement personnel extrême et d’un âpre combat, au sein de sa propre famille, pour en devenir le seul et unique propriétaire. « Tout cela, en vérité, je l’ai fait pour ma mère. Elle est l’une des femmes les plus bienveillantes et compréhensives qu’il m’ait été donné de rencontrer. Je ne connais personne qui ait travaillé aussi dur qu’elle. Quand j’étais enfant, elle travaillait 6 jours sur 7. Je me devais de préserver cet héritage familial et d’en faire une entreprise florissante, pour elle et pour mes deux filles. »

Les bons résultats financiers ont également permis à M. Mangels d’investir au profit du personnel de son entreprise. « En termes de politique de recrutement, puisque près de 85 % de nos salariés sont des étudiants, nos effectifs se renouvellent sans cesse mais nous prenons leur évolution de carrière très au sérieux car nous savons que même s’ils ne restent avec nous que quelques années, c’est à cet âge qu'ils doivent acquérir les compétences nécessaires pour gérer au mieux les interactions avec les clients. »

L’entreprise propose de souscrire des plans d'épargne retraite afin d’encourager le personnel à épargner et un aumônier est présent dans les locaux pour aider à la fois les salariés et les clients. Pendant son temps libre, il soutient également plusieurs projets dans des domaines qui lui tiennent à cœur.

« J'ai la chance de vivre confortablement, donc j'ai fait le choix de soutenir des associations caritatives qui me sont chères. L’une d’elles est « Cops for Kids », une association locale qui vient en aide aux veuves et aux orphelins d’agents de police. J’ai également créé une bourse scolaire qui est attribuée chaque année à trois bacheliers dans la ville de La Habra. »

Il ajoute ainsi : « Par la suite, j'aimerais mener à bien plusieurs projets caritatifs. Je m'apprête à lancer « Camp for a Cause », une association qui aidera des retraités à se rendre, avec leurs camping-cars, dans des villes où ils pourraient collecter des fonds au profit d'associations caritatives locales, faire des rencontres et pratiquer tout un éventail d'activités de plein air. »

Fervent catholique, la responsabilité sociale et la construction du Royaume de Dieu sont au cœur des croyances de M. Mangels. Il est également convaincu que son grand-père a largement contribué à lui ouvrir les yeux sur l’impact qu’il pourrait, en tant que chef d’entreprise, avoir sur la société.

« Mon grand-père a été ma plus grande source d'inspiration. Comme tous les enfants qui grandissent, il a été mon modèle. Il était né en 1906, lui et sa famille ont donc connu la crise économique. Il a pourtant créé une chaîne de barbiers et d’hôtels. Toute sa vie, je l'ai vu donner de l'argent à des œuvres de charité pour venir en aide aux habitants du quartier et aux membres de la paroisse. Je veux suivre son exemple en continuant à rendre à la société ce qu'elle m'a donné. »

L’article ci-dessus est un extrait du BNP Paribas Global Entrepreneur Report 2018. 

>> POUR DÉCOUVRIR D’AUTRES INTERVIEWS RÉALISÉES AVEC DES ENTREPRENEURS, TÉLÉCHARGEZ LE RAPPORT ENTREPRENEUR 2018 (EN ANGLAIS)

Picture source: LinkedIn