#3 Sustainable Development Goals
Episode 2

Performance de l'investissement durable

Episode 3/7

Eléments clés  

crop

Depuis l'apparition de l'investissement durable comme thème d'investissement, ses performances financières ont été analysées par de nombreuses études et la conclusion est très claire : 90% des investissements durables ne donnent pas de résultats inférieurs aux investissements traditionnels.

Forest

Les investissements intégrant les facteurs ESG, y compris les prises de décision liées à la lutte contre le changement climatique ou à la transition énergétique, ont battu les indices boursiers qui ne tenaient pas compte de ces biais d'investissement

La rentabilité financière des investissements durables

- Le concept d'investissement durable a évolué. Il est relativement moderne. Comme mentionné dans notre épisode 1, on peut le faire remonter à 1987 dans le célèbre rapport de la Commission Mondiale sur l'Environnement et le Développement intitulé « Notre avenir à tous ».

Cependant, tout au long de l'histoire, nous pouvons trouver des exemples d'investissements qui n'étaient pas seulement axés sur le rendement financier mais aussi sur le rendement extra-financier.

Parmi ces exemples, citons
- l'école scolastique et son Analyse de l'Usure et du Juste Prix,
- l'utilisation de critères non financiers au 17e siècle par les Quakers
- la création du Pax World Fund au 20e siècle, soutenue par deux ministres de l'église méthodiste.

Ces dernières années, on a assisté à de grands investissements avec l'intégration de critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) dans les fonds communs de placements et autres actifs (obligations vertes, obligations sociales, etc.).

---

En plus de générer un rendement financier supplémentaire (mesuré par des indicateurs ESG, des indicateurs d'impact social et environnemental, ou avec l'exclusion de certains secteurs), nous pouvons nous demander si ce type d'investissement « durable » est plus ou moins rentable qu'un investissement « traditionnel ».

 

Ces dernières années, de nombreuses études ont été réalisées sur le sujet, mais il en est une qui rassemble 2 000 études. Gunnar Friede, Timo Busch & Alexander Basen l'ont réalisée en 2015 (ESG et performance financière : preuves agrégées de plus de 2 000 études empiriques publiées dans le Journal of Sustainable Finance & Investment.).

La conclusion était très claire : 90% des études ne trouvent pas de relation négative entre l'évolution de la performance financière et l'intégration des facteurs ESG, et 62% trouvent une corrélation positive.

---

Néanmoins, la preuve la plus claire provient peut-être de l'analyse des principales stratégies d'investissement que nous pouvons actuellement inclure dans l'investissement durable et de leur évolution au cours des cinq dernières années :

  • Les investissements socialement responsables (ISR), à travers des indices tels que l'indice MSCI World SRI.
    Il s'agit d'un indice d'actions de 23 pays développés comprenant des sociétés à grande et moyenne capitalisation hautement notées sur des indicateurs environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance, et excluant les sociétés dont les produits ont un impact social ou environnemental négatif.
    Cet indice a généré un rendement annuel de +14,1% depuis 2016, surperformant son indice équivalent sans biais ESG de plus de 1,1%.

  •  Les investissements avec intégration de critères ESG, par le biais d'indices tels que le MSCI World ESG Leaders Select.
    Cet indice d’actions investit dans des entreprises qui présentent de meilleurs indicateurs ESG par rapport à leur secteur d'activité. Il s'agit d'une agrégation de sous-indices investissant en Europe, au Moyen-Orient, en Asie-Pacifique, au Canada et aux États-Unis.
    Cet indice a généré un rendement annuel moyen de +13,9% depuis 2016, supérieur à ses indices équivalents non biaisés ESG.

  •  Les investissements liés au changement climatique, à travers des indices tels qu’Euronext Low Carbon.
    Il s'agit d'un indice boursier composé d'entreprises européennes de grande et moyenne capitalisation mieux notées sur les indicateurs climatiques et les émissions de carbone.
    Cet indice a généré un rendement annualisé de +7,1 % depuis 2016, supérieur aux 6,3 % de son équivalent Stoxx Europe.

---

Cet échantillon d'investissements durables affiche non seulement un rendement financier légèrement supérieur sur les 5 dernières années, mais bénéficie également d'un profil de risque plus faible. 

graph newsletter3

Le facteur de rentabilité des investissements durables

Après avoir analysé un large échantillon d'exemples indiquant que la rentabilité des investissements durables est « égale » ou « supérieure » à celle des investissements classiques, la deuxième question à laquelle nous allons tenter de répondre est de savoir quelle est l'origine de ce biais positif.

  • La méta-analyse de Gunnar Friede, Timo Busch & Alexander Basen indique que, sur la base de 644 études ayant analysé la relation entre les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance et la performance, la corrélation la plus élevée trouvée avec la performance est avec le facteur de gouvernance (62,3%), puis le facteur social (55,1%) et en troisième lieu avec le facteur environnemental (58,7%).
  • Cependant, le constat principal est que le fait d'exiger des entreprises, en plus de l'utilisation correcte de leur capital financier, qu'elles remplissent d'autres critères de gestion ESG améliore grandement la qualité de leurs décisions. Au fil du temps, cela génère des investissements plus durables, non seulement en termes de durée et de rentabilité, mais aussi en termes d'impacts, tels que la contribution à la réduction du changement climatique, l'alignement des intérêts éthiques ou moraux de l'investisseur, ou la génération d'impacts positifs sur la société.
  • Outre les critères ESG, il existe un autre élément qui souligne la meilleure performance de ce type d'investissement, la composante momentum ou inflow. Au cours des dernières années, ce type d'investissement a gagné en intérêt et en poids dans les portefeuilles des investisseurs. Il génère des flux d'investissement vers un ensemble d'actifs (actions, obligations, etc.) de sociétés ayant le même biais, ce qui favorise une meilleure performance de ces titres. Le fait est que ces flux d'investissement continuent de croître pour le moment. Cependant, avec le temps, cet effet va se réduire, car le nombre de sociétés qui appliqueront ces critères dans leur gestion va augmenter. Les univers d'investissement deviendront plus similaires. Cependant, il y aura toujours des niches d'investissement plus spécialisées qui continueront à susciter l'intérêt de nos investisseurs.

Retrouvez nos autres épisodes tout au long de l’été. Autour du thème de la durabilité, ils abordent le rôle du secteur financier dans différents Objectifs de développement durable, et vous permettent d’identifier, comment vous, en tant qu’investisseur, pouvez agir pour un avenir plus juste et plus durable.