La qualité ne se démode jamais : investir dans des entreprises de qualité
#Articles — 07.06.2020

La qualité ne se démode jamais : investir dans des entreprises de qualité

THEME 1

Theme d'investissement 2 | BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT

Les vertus défensives des valeurs de qualité se sont brillamment illustrées cette année. Dans un monde où les incertitudes resteront durablement élevées et caractérisées par des évolutions structurelles majeures, les valeurs de qualité restent un fond de portefeuille de choix.

NOS RECOMMANDATIONS

• Cette thématique demeure hautement attrayante et reste un fonds de portefeuille idéal. Globale par nature, elle peut être mise en application dans tous les marchés actions.

• Les entreprises avec des bilans solides, une visibilité claire de la croissance des profits et une variabilité limitée de ces derniers resteront très demandées.

• Elles resteront chères dans un contexte de croissance économique faible et de changements structurels majeurs.

Un choc exogène met en lumière les atouts des valeurs de qualité

Les valeurs de qualité ont la réputation de délivrer des performances au-dessus de la moyenne dans les phases avancées du cycle et surtout durant les périodes de récession. C’est ce qu’elles ont brillamment illustré dans cette première partie de l’année alors que l’économie mondiale s’est retrouvée brusquement dans l’incapacité de fonctionner normalement.

La crise sanitaire a ravivé l’intérêt des investisseurs pour les valeurs offrant trois atouts: endettement limité, profitabilité élevée et faible variabilité des profits. Ces trois critères caractérisent les valeurs de qualité.

Un fonds de portefeuille dans un monde post-pandémie

La pandémie Covid-19 constitue un triple choc: humain, sur les capacités de production et sur la consommation. Les entreprises vont chercher à diversifier leur chaîne de production et à digitaliser leurs processus. Le choc sur le volume des affaires et la génération de flux de liquidités vont nécessiter de limiter les programmes d’investissement. 

Quant aux consommateurs, l’impact du confinement sur le niveau global des salaires et donc sur leur capacité financière est énorme. S’ajoute à cela une priorité accordée à la santé, qui débouchera sur une baisse des dépenses courantes.

L’ensemble de ces éléments, sans oublier les tendances structurelles de déglobalisation et la nécessité de désendettement, alimentera un appétit persistant pour les valeurs de qualité et par conséquent leur cherté.

RISQUES PRINCIPAUX

• La surperformance des valeurs de qualité a été forte (gros écart au-dessus de la moyenne mobile à 200 jours). Ce bon parcours appelle à une phase de digestion.

• La cherté des valeurs de qualité est leur plus grand point faible.

• Une normalisation de l’activité économique fera renaître l’appétit pour le risque, éclipsant temporairement les vertus des valeurs de qualité. 

Graphique - INDICE MONDIAL DES VALEURS DE QUALITÉ - Thème 2