Pas de surprises de la part des banques centrales