Focus Fixed Income - Février 2020
#Articles — 13.02.2020

Focus Fixed Income - Février 2020

Edouard Desbonnets

La crise sanitaire déclenchée par l’épidémie de coronavirus devrait impacter la croissance mondiale.

Fed

EN UN MOT :

La crise sanitaire déclenchée par l’épidémie de coronavirus devrait impacter la croissance mondiale. L’aversion au risque s’est ressentie sur les marchés obligataires mais il n’y a pas eu de panique. Les rendements obligataires ont baissé, revenant proche de leurs plus bas historiques. Les primes de risque des obligations d’entreprise se sont écartées modérément. Les banques centrales asiatiques ont assoupli leurs politiques monétaires. Nous ne pensons pas que la Fed et la BCE leur emboîteront le pas.

Les rendements obligataires devraient remonter une fois la phase d’aversion au risque terminée. La hausse devrait être limitée notamment en raison de la dynamique de l’offre et de la demande. Nos objectifs à 12 mois sont 2% pour le bon du Trésor américain et -0,25% pour le Bund allemand.

Les pays périphériques de la zone euro ont fait l’actualité car leurs dernières émissions souveraines ont reçu des demandes records. Leurs obligations sont chères et devraient le rester, faute de rendement attrayant dans les autres pays de la zone euro.

Nous maintenons notre préférence pour les obligations souveraines en dollar à court terme, les obligations Investment Grade en euro et en dollar, les convertibles de la zone euro, les obligations souveraines émergentes en devise locale et les obligations d’entreprise en devise forte.

Retrouvez le document complet dans le PDF ci-dessous.