Une portée mondiale, une expertise locale
#Investissements — 17.11.2020

Une portée mondiale, une expertise locale

Depuis la fin de la guerre froide, la tendance à l’accroissement du commerce international et à une convergence des réseaux commerciaux semblait prévalente et inéluctable. Cependant, au cours des dernières années, l’avènement de thèmes politiques centrés sur le protectionnisme et ayant pour objectif la réduction des échanges commerciaux a pris davantage d’importance sur la scène internationale.

À la suite de la pandémie, de nombreux pays se sont rendu compte que la création de chaînes d’approvisionnement internationales et la concentration de la production dans quelques pays les avaient laissés au bon vouloir de ces derniers s’agissant de produits stratégiques comme les médicaments. En conséquence, de nombreux pays du monde entier, notamment en Europe, se sont engagés à rapatrier certaines activités stratégiques.

Cette tendance peut être mieux comprise dans le contexte de la création de blocs commerciaux plus importants au niveau international, qui négocient des accords commerciaux entre eux. L’évolution significative récente des relations internationales, marquée par les négociations entre l’Union européenne et le Royaume-Uni ou l’imposition de droits de douane entre la Chine et les États-Unis par exemple, a remis l’accent sur les négociations commerciales et le cadre de l’Organisation mondiale du commerce.

Bien que les gros titres soient centrés sur les négociations des grands blocs commerciaux, il serait erroné de penser que les échanges entre ces grands blocs sont la seule dynamique importante dont tenir compte dans le cadre de l’analyse des variables économiques et des possibilités d’investissement. De multiples dynamiques commerciales et politiques locales sont à l’œuvre au sein de chacun de ces blocs, qu’il convient de comprendre et de prendre en considération. Ce n’est certainement pas la même chose de faire affaires à New York plutôt qu’au Texas. De même, l’exercice d’une activité en France plutôt qu’en Allemagne nécessite de s’adapter, malgré le fait que chacun de ces pays fasse partie d’un marché plus vaste aux règles similaires.

Cet environnement commercial multimodal est l’un des éléments les plus difficiles à évaluer pour un investisseur. Lorsqu’un investisseur évalue une possibilité d’investissement, il est essentiel qu’il comprenne la dynamique mondiale à l’œuvre (comme la dynamique sectorielle), la capacité de la société considérée à pénétrer de nouveaux marchés ou la dynamique commerciale globale. Il importe également de comprendre les particularités locales. Des facteurs tels que la culture, la disponibilité d’une main-d’œuvre qualifiée, la réglementation du travail, les règles bancaires, l’écosystème fiscal ou les mesures d’incitation locales sont tout aussi cruciaux pour comprendre les avantages et les risques potentiels liés à un investissement. Ce qui semble, de prime abord, n’être que de petites différences pourrait avoir une incidence majeure au fil du temps sur le rendement des investissements.

En tant que banque privée possédant plusieurs décennies d’expérience sur les marchés, BNP Paribas Wealth Management, la plus grande banque privée de la zone euro, a pour mission de faire bénéficier ses clients de l’expertise solide de l’une des banques les plus importantes et les plus résilientes au monde, ainsi que de sa forte présence locale et de ses connaissances de chaque marché.

Notre philosophie repose sur la proximité avec nos clients sur nos principaux marchés. L’idée est que nos agences privées locales soient en mesure d’établir une relation personnelle avec nos clients, de les comprendre et de répondre à leurs besoins. Nous sommes par ailleurs d’avis que nos clients souhaitent également avoir accès à un réseau mondial couvrant les pays les plus pertinents dans le monde.

Dans ce contexte, notre approche « One Bank », qui combine les avantages de notre présence locale et de notre portée mondiale, ainsi que notre expertise solide en matière de services bancaires aux entreprises et aux institutions, de financement et de réseaux de détail, en passant par la gestion de patrimoine et l’immobilier, nous permet de répondre aux besoins de nos clients et de gagner en pertinence pour les années à venir.

Les banques mondiales ont l’envergure nécessaire pour tirer parti des tendances mondiales pour le compte de leurs clients, mais la capacité à faire bénéficier ces derniers à la fois de leur portée mondiale et de leur expertise locale est ce qui fait toute la différence, en particulier dans un monde où les notions de mondialisation et de frontières sont en cours de redéfinition.