BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

#Philanthropie — 31.05.2016

Prix de la Philanthropie : Et les gagnants sont…

La 9ème cérémonie du Prix BNP Paribas de la Philanthropie Individuelle a eu lieu hier soir au Palais de Chaillot, à Paris. Edward Scott and Yann Borgstedt sont lauréats 2016. Découvrez leur parcours…

GRAND PRIX 2016 : EDWARD SCOTT

"Les gens plaisantent en disant que je suis un fondateur d’ONG en série" 


Edward Scott est considéré comme l’un des philanthropes les plus efficients de la Silicon Valley avec une action philanthropique qui transforme significativement, et à l’échelle mondiale, les politiques en faveur de la santé et de la lutte contre la pauvreté.

Après une carrière brillante au service du gouvernement américain qui l’a mené au poste de Ministre Adjoint aux Transports et à l’Administration, Edward Scott quitte Washington pour travailler dans le secteur émergent de l’informatique. En 1995, il co-fonde l’entreprise de logiciel, BEA Systems, l’une des entreprises les plus rapides à atteindre le milliard de dollars de résultats et qui sera achetée par Oracle en 2008.  Il devient ensuite le principal investisseur de StubHub, la plateforme de billetterie qui sera ensuite rachetée par eBay.

Son action philanthropique ayant commencé à petite échelle, Edward s’est attaché à déterminer comment les gouvernements pourraient agir sur le développement. Il crée successivement le Centre for Global Development afin d’aider les gouvernements à trouver des solutions pour combattre la pauvreté et la maladie, le Friends of the Global Fight Against AIDS, Tuberculosis and Malaria pour soutenir et financer le ‘Global Fund’ puis, avec Bill Gates et Georges Soros, il crée le DATA (Debt, AIDS, Trade Africa) qui donnera au chanteur Bono et à d’autres personnalités, les moyens de promouvoir les efforts à mener pour le développement auprès du gouvernement américain et du grand public.

Edward élargi son champ d’action philanthropique à d’autres domaines en créant notamment, à l’Institut de la Technologie de Floride, le Scott Centre for Autism Treatment, un centre innovant dans le  traitement de l’autisme.

PRIX SPÉCIAL DU JURY 2016 : YANN BORGSTEDT, SUISSE

"Il ne s’agit pas de moi. Il s’agit de mon équipe, des programmes, des bénéficiaires et de tous ceux qui améliorent le monde"

Yann Borgstedt est le fondateur et le président de la Womanity Foundation qui œuvre  pour un changement positif et durable pour les femmes et les filles. La fondation agit dans le monde entier  pour améliorer l’éducation – par exemple en permettant l’accès à une éducation de qualité à plus de  33 000 filles en Afghanistan – pour donner une voix aux femmes au travers de projets utilisant les médias au Moyen Orient et en Afrique du Nord, notamment la première radio commerciale féminine, Radio Nisaa, basée en Palestine.

La fondation soutient également des entrepreneurs sociaux œuvrant pour le progrès des femmes au Brésil et en Inde, notamment Rede Asta une organisation brésilienne qui met en relation des douzaines de coopératives menées par des femmes dans le domaine de l’artisanat et du commerce équitable, leur permettant ainsi l’accès au marché.

Womanity collabore également avec des organisations qui préviennent la violence envers les femmes. Ainsi, son Womanity Award  a pour but de rechercher des solutions efficaces pouvant être répliquées dans de nouveaux contextes.

Facebook: https://www.facebook.com/the.womanity.foundation/
Linkedin: http://bit.ly/Linkedin-Womanity
Twitter: @forWomanity