BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

#Stratégie d'investissement — 15.11.2014

Stratégie d'investissement novembre 2014

Florent Bronès


Dans un contexte marqué par une reprise économique atone, une baisse des prix du pétrole et un recul généralisé des prix, les banques centrales ont mis en œuvre différents types de mesures. Malgré des modes d'intervention très divers, leurs efforts concertés ont permis aux marchés actions de se redresser; mais dans le même temps, ces mesures diverses et variées ont déclenché un certain niveau de volatilité sur les marchés financiers.

Alors que la Réserve fédérale américaine a annoncé comme prévu la fin de son programme d'achat d'obligations, la Banque du Japon a surpris les marchés avec deux annonces majeures. D'une part, elle compte accroître la taille de son programme d'achat d'actifs et, d'autre part, le « Government Pension Investment Fund », le plus grand fonds de pension au monde, va réorienter son allocation d'actifs vers les actifs risqués pour compenser la faiblesse des taux d'intérêt.

Malgré ces deux évolutions majeures et la probable hausse de la volatilité des marchés d'ici la fin de l'année, nous restons fondamentalement optimistes à l'égard des actifs risqués.


1. Retour de la volatilité
2. La Banque du Japon surprend
3. Recommandations