Les solutions défensives : diversifier et limiter le risque
#Stratégie d'investissement — 16.06.2020

Les solutions défensives : diversifier et limiter le risque

THEME 2

Theme d'investissement 3 | BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT

Les rendements attendus des obligations de bonne qualité sont aujourd’hui proches de zéro voire négatifs. Les investisseurs vont donc très probablement transiter vers d’autres classes d’actifs tout en limitant le risque. 

NOS RECOMMANDATIONS

• La diversification permet de réduire le risque global du portefeuille. A privilégier, certains produits à faible risque ou avec un risque calculé tels que, les obligations d’entreprises de bonne qualité, les fonds alternatifs et les produits structurés.

• Ces solutions profitent de l’environnement de volatilité plus élevée et des différences plus importantes de qualité des sociétés

Opportunités dans le monde obligataire

La crise sanitaire et ses corrections de marchés génèrent de nouvelles opportunités dans les marchés obligataires :

- Les écarts de rendement se sont fortement élargis sur la dette d’entreprise de qualité ainsi que sur la dette financière subordonnée.

- Le secteur bancaire est bien capitalisé, surtout en Europe.

- Le taux de défaut est limité parmi les émetteurs Investment Grade.

Les risques résident dans le possible report voire le non-paiement du coupon et du non-remboursement à la première date de call.

Les obligations vertes émises par les entreprises américaines méritent également que l’on s’y intéresse. Il existe une réelle offre et les rendements sont attrayants. Elles se comportent comme des obligations traditionnelles, la différence étant qu’elles financent des projets principalement conçus pour atténuer les changements climatiques.

Les obligations émergentes en devise locale présentent également certains avantages. Leurs valorisations sont faibles et les devises émergentes sont sous-valorisées, dans un contexte où les banques centrales des pays développés vont rester accommodantes. Les obligations émergentes en devise locale sont aussi un bon outil de diversification dans les portefeuilles !

Les prêts à effet de levier en Europe offrent un couple risque/rendement attractif et une protection contre le risque de remontée des taux d'intérêt car ils sont basés sur des taux d'intérêt variables. Ce type d’actif ne convient pas à tous les profils de risque. La liquidité peut être faible, il est donc recommandé d’investir sur un horizon long.

Les fonds alternatifs

Les stratégies alternatives ont souffert du mouvement généralisé d’aversion au risque mais elles ont de nouveau démontré leurs propriétés de diversification. Les gestionnaires dans ce domaine peuvent profiter de la hausse et aussi de la baisse des prix des actifs.

Nous privilégions les stratégies « macro » et « long/short equity » car le choc du virus COVID-19, les tensions commerciales et le populisme en défiant certains secteurs génèrent de la volatilité et donc des opportunités.

Les stratégies « Event-Driven » offrent également des perspectives intéressantes au vu de la hausse attendue des créances douteuses et actifs dévalorisés. 

Les Produits Structurés

La forte hausse de volatilité constatée depuis le début de la pandémie offre un environnement plus favorable qui permet de structurer des produits vendeurs de volatilité avec des pay off asymétriques intéressants. Ces produits contiennent le plus souvent une protection partielle du capital. Ils sont structurés sur des sous-jacents assez différents les uns des autres, plus ou moins complexes, allant du simple indice boursier au contrat à terme, options ou différence de taux d’intérêts.

Les produits structurés sont des outils de diversification des portefeuilles permettant d’améliorer le couple rendement/risque.

RISQUES PRINCIPAUX


• Les risques sont : une remontée soudaine des taux d’intérêt, le défaut d’un émetteur, une liquidité réduite en cas de tensions sur les marchés, ou des fluctuations de change.

• Une large diversification, des obligations à court terme et le choix d’émetteurs de qualité peuvent limiter ces risques