BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

#Investissements — 25.10.2016

Comment s’exposer au crédit avec les produits structurés ?

Nathalie Osphare Druilhe & Jose Luis Carracedo

Les produits structurés sur crédit offrent une diversification par rapport aux autres classes d’actifs mais également une alternative à la détention d’obligations sur la même classe d’actifs : le crédit.

Les produits structurés permettent aux investisseurs de mettre en place des stratégies d’investissement très variées tout en ajustant leur profil risque-rendement. Outre les actions ou le Forex, Il est un autre univers d’investissement dans lequel les produits structurés puisent de la matière: le crédit. 

Qu’est –ce qu’un produit structuré sur Crédit ?

Les produits structurés sur Crédit prennent forme au travers d’une large variété de produits, permettant de répondre aux profils de toutes les catégories d’investisseurs: conservateur, expérimenté ou professionnel.   

Leur point commun est la matière servant de support d’investissement : la notion de risque de crédit -  ou le risque de défaillance de l’émetteur (et donc pour l’investisseur de pertes partielles ou totales sur le capital initialement investi). Son appréhension est clef et constitue le préalable à tout investissement sur un produit structuré sur le Crédit. Pour ce faire, l’investisseur dispose de nombreux indicateurs, dont les ratings publiés par les agences de notations. Attention toutefois, ces notations reflètent l’opinion indépendante des agences de notation concernées et ne sont pas à considérer comme une garantie de la qualité de crédit. 

Investir sur un produit structuré sur le Crédit, revient ainsi à monétiser une vue sur le risque de crédit en jouant sur la non survenance d’un événement de crédit sur le ou les sous-jacents choisis, quelle que soit la forme que prend le produit.

Prenons le cas d’un panier obligataire délivrant un coupon flottant avec un taux plancher. L’investisseur percevra tous les coupons et à échéance l’intégralité de son capital investi si aucun évènement de crédit affectant les entités* composant le panier n’a lieu pendant la durée de vie du produit.

Il existe 3 principaux évènements de Crédit : la faillite, le défaut de paiement et la restructuration

Deux types d’exposition au risque de crédit

On distingue 2 types d’exposition au risque de crédit : cash, quand celle-ci se fait au travers d’obligations, ou synthétique, quand elle se fait au travers d’instruments dérivés (CDS* etc…). Une des particularités de l’approche synthétique étant qu’elle permet de faire un produit sur-mesure, en s’émancipant des contraintes liées au marché de la dette sur lequel se portent les obligations,  en termes de maturités, devises ou liquidité. Un investisseur ne trouvant pas sur le marché d‘obligations disponibles d’une entité déterminée (cas dans certains marchés émergents) pourra se tourner vers un produit synthétique.

Bénéficiez d’un encadrement spécifique

Investir sur un produit structuré sur le Crédit au travers de l’approche synthétique, c’est bénéficier d’un cadre normé et standardisé propre au Crédit. Toute la terminologie utilisée est définie juridiquement. Une organisation professionnelle (ISDA) regroupant les intervenants principaux (840 membres dans 64 pays) est chargée de mettre en place les standards et procédures afin d’encadrer l’activité et d’objectiver le défaut.  Ceci permet d’éliminer le risque légal et de gérer les conflits d’intérêt entre les contreparties.

Un outil de diversification

Au même titre que les actions ou les devises, le crédit représente une classe d’actif à part entière dans laquelle investir pour chercher à obtenir un revenu optimisé. En effet, au-delà du simple rendement facial, il est possible d’arbitrer  le rendement de l’obligation et du crédit synthétique portant sur la même entité de référence. La différence entre ces deux rendements s’appelle la base.

Ainsi, à l’intérieur d’un portefeuille d’investissement, les produits structurés sur crédit offrent non seulement une diversification par rapport aux autres classes d’actifs mais également une alternative à la détention d’obligations sur la même classe d’actifs.

 

Pour plus d’information sur les Produits Structurés, consultez notre brochure pédagogique disponible sur notre application Voice of Wealth.

*en plus du risque crédit émetteur
**Credit Default Swap