BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

#Stratégie d'investissement — 12.06.2019

Interview de Florent Bronès sur nos recommandations d'investissement pour Juin

Florent Bronès


Un changement majeur dans notre stratégie d’investissement, nous accentuons les prises de bénéfices que nous mettons en place depuis mars et devenons négatifs à court terme sur les marchés actions. Les risques politiques se sont accentués, et les marchés nous semblent trop complaisants face aux tensions commerciales entre Chine et Etats Unis, aux risques accrus de hard Brexit, et à la situation politique confuse en Europe après les élections européennes, notamment en Italie. La volatilité devrait se tendre en cette fin de cycle boursier.
 

Nous devenons neutres sur les bourses à long terme car le ratio risques /potentiel de hausse nous parait moins favorable. Si tout se passe bien selon notre scénario de base (une croissance économique modérée y compris dans la zone euro, une hausse des profits en 2019 et 2020, des taux d’intérêt très bas historiquement et sans choc à venir car l’inflation demeure faible) les bourses retourneront sur leurs points hauts de l’année. Par contre le risque de baisse est plus important en cas de concrétisation d’un des risques.


Nos recommandations positives régionales actions sont inchangées pour les marchés matures, la zone euro et le Japon. Nous sommes neutres sur les États-Unis, le Royaume-Uni et la Suisse. Par contre nous voulons devenir plus défensifs en termes de pays ; baisse des émergents à neutres, et surtout de la Chine très sensible aux questions commerciales. L’Inde est passée à positif après des élections générales très favorables au premier ministre en place. Pour les secteurs, nous devenons négatifs sur les valeurs industrielles et neutres sur les financières européennes. Nous mettons en avant des secteurs défensifs surtout la santé, l’immobilier, et en Europe l’énergie et les équipements de télécom.

Florent Brones

Chief Investment Officer
BNP Paribas Wealth Management