BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

#Entrepreneurs — 20.07.2018

Planifier votre avenir : mise en place d’une stratégie de sortie

Lors d’une création d’entreprise, les entrepreneurs planifient tout jusque dans le moindre détail. Souvent, en revanche, trop peu d’attention est accordée à la planification de sortie d’une entreprise.

Nombreux sont les entrepreneurs qui commencent leur planification alors qu’il est déjà trop tard, ce qui se solde par l’impossibilité d’atteindre simultanément leurs objectifs personnels et professionnels. Le fait de ne pas avoir convenablement planifié leur sortie peut même les empêcher de garder leur niveau de vie, ou affecter négativement les performances de l’entreprise.

C’est pourquoi il est capital de préparer sa sortie plusieurs années avant la date prévue, et de réviser et modifier son plan de sortie en cas de besoin.

Qu’est qu’une planification de sortie ?

La planification de sortie consiste en l’élaboration d’une stratégie de désengagement d’une société non cotée en bourse. La planification de sortie prend en compte les objectifs de l’entrepreneur en termes de la valorisation de la société, de ses employés et de sa position sur le marché, mais aussi des aspects personnels comme le contexte familial et la communauté environnante.

Ces facteurs sont ensuite mis en commun afin de mettre en place un plan d’action permettant à l’entrepreneur d'atteindre ses objectifs professionnels et personnels lors de son désengagement de l’entreprise. 

Pourquoi vous faut-il une stratégie de sortie ?

La planification de sortie n’est pas réservée aux entrepreneurs qui partent en retraite. Il est recommandé d’avoir une stratégie de sortie plusieurs années avant la date prévue pour maximiser les chances d’atteindre tous ses objectifs.

Voici plusieurs grandes raisons qui poussent les entrepreneurs à mettre en place une stratégie de sortie.

  • Nouveau départ

Lorsque leur structure atteint sa vitesse de croisière, de nombreux chefs d'entreprise choisissent de quitter leur poste de dirigeant pour lancer une nouvelle affaire.

  • Planification de catastrophe

L’activité d’une entreprise peut être fortement impactée par des catastrophes naturelles ou des problèmes sociaux ou financiers, allant jusqu’à la liquidation ou un changement de propriétaire.

  • Optimisation fiscale

Il est recommandé de planifier sa stratégie de sortie plusieurs années en avance, afin d'être en mesure de saisir toutes les opportunités d’optimisation fiscale.

  • Optimisation de la trésorerie

De même que pour l’optimisation fiscale, un propriétaire d’entreprise peut maximiser sa trésorerie d’après-sortie grâce à une planification minutieuse et bien pensée dans le temps. 

 

Types de stratégies de sortie

Planifier sa sortie ne se résume pas à la vente de son entreprise. De nombreuses options s’offrent aux entrepreneurs lorsqu'ils choisissent de se désengager, chacune comportant des conséquences, un calendrier et une procédure d’élaboration distincts.

  • Vente

Il existe de nombreux types d’acquéreurs pour votre entreprise : cadres existants de la société, associés ou encore concurrents ou acheteurs stratégiques, financiers ou internationaux. L’acquéreur idéal dépend des objectifs du propriétaire et de sa vision pour l’entreprise. Certaines mesures doivent être prises lors de la préparation de la cession pour obtenir des offres et maximiser le prix de vente. L’amélioration des fonds propres et des bénéfices est un plus, mais nécessite souvent plusieurs années.

  • Introduction en bourse

Une introduction en bourse permet de vendre au public les parts d'une entreprise non cotée. Si ce processus est très efficace pour lever des sommes importantes en peu de temps, sa mise en place peut engendrer des frais considérables et impose une très grande transparence. 

  • Fusions & acquisitions 

Lors d’une fusion ou d'une acquisition, le propriétaire vend sa participation majoritaire, mais peut conserver une certaine implication dans l'entreprise selon des modalités et conditions définies.

  • Liquidation

Cette méthode est généralement utilisée par des entreprises en difficulté de paiement : elles peuvent ainsi être liquidées rapidement en vendant leurs actifs.

  • Don

Les entrepreneurs peuvent faire don d’actions ou de parts de capital à des membres de leur famille ou à des organismes de bienfaisance. Les dons sont souvent utilisés dans un cadre d’optimisation fiscale et peuvent générer des obligations pour les bénéficiaires.

  • Transfert d’entreprise

La propriété d’une entreprise peut être transférée à des associés de confiance, des employés ou des membres de la famille. Le choix de cette solution nécessite l'organisation d'une planification de succession.

 

Le processus de planification de sortie

Les étapes suivantes peuvent vous guider à travers les complexités de la planification de votre stratégie de sortie.

1. Fixation d’objectifs personnels et professionnels compatibles

Bien que les deux soient intrinsèquement différents, ils doivent former un ensemble cohérent. Souvent une partie significative du patrimoine privé d’un entrepreneur est lié à sa société, de sorte qu’il devient nécessaire d’évaluer attentivement les conséquences de son désengagement.

2. Estimation de la valeur de votre entreprise

Il est important de connaître la valeur marchande de votre entreprise, car si celle-ci est inférieure au standard du marché, des mesures devront être prises pour l’augmenter à temps pour la vente. Même si la vente de votre entreprise n’est pas votre méthode de sortie préférée, il est important de prendre en compte la valeur de l’entreprise lors de votre prise de décision.

3. Identification, évaluation et choix de l’option de sortie

Mesurez le pour et le contre de chaque option de sortie et déterminez celle qui convient le mieux à vos intérêts et à ceux de l’entreprise.

4. Rédaction du plan de sortie

Rédigez, avec l’aide d’experts, de consultants et de juristes, un plan d’action prévoyant clairement le futur de l’entreprise après votre désengagement, sans laisser de placer aux conjectures.

5. Protection de votre entreprise et de ses valeurs

Si l’option que vous retenez est la vente ou le transfert, assurez-vous de la continuité des opérations en encourageant la direction et les salariés indispensables à rester en place à l’aide de systèmes de reconnaissance et d’intéressement. 

6. Planification de votre vie d’après

Considérez le niveau de vie que vous envisagez après la sortie. Demandez-vous si le produit de la vente ou les conséquences de votre stratégie de sortie pourront vous permettre de conserver le standing auquel vous êtes habitué ?

7. Planification de votre patrimoine personnel

L’ancien dirigeant devra préparer l’étape suivante, en effet la retraite comme la création d’une nouvelle entreprise requièrent une planification financière attentive. Si l’entreprise est vendue, le produit de la vente devra être géré et investi judicieusement. 

Les méthodes présentées dans cet article font partie des stratégies de sortie les plus répandues, mais il en existe d’autres qui sont peut-être plus adaptées à votre situation personnelle.

Parlez-en avec vos conseillers et experts juridiques pour déterminer la méthode de planification de sortie qui convient le mieux à vos besoins.

La préparation et la mise en œuvre de la stratégie de sortie idéale doivent mobiliser une équipe homogène de  professionnels du droit des affaires, de la gestion de patrimoine, de la fiscalité, de la planification financière et parfois d'autres domaines. 

Avertissement

 

Le présent article ne constitue pas et ne doit pas être considéré comme une offre de vente ou la sollicitation de la vente ou de l'achat de titres, d’instruments financiers ou de tout autre service. Les informations et opinions figurant dans les présentes proviennent de sources publiques considérées comme fiables, mais ne sauraient être considérées comme faisant autorité ou utilisées comme une recommandation ou un conseil en investissement, ni se substituer au jugement personnel du destinataire. Elles peuvent être modifiées sans préavis. BNP Paribas n'accorde aucune garantie, expresse ou implicite quant à l’exactitude ou l’exhaustivité des informations contenues dans le présent article, et ne fait aucune déclaration en ce sens. Avant toute promesse d’achat ou d’engagement dans un quelconque investissement, le lecteur est invité à demander l’avis de son conseiller professionnel quant à l'adéquation dudit placement (en tenant compte de ses objectifs d’investissement personnels, de sa situation financière et de ses besoins spécifiques) et quant aux risques inhérents à ce dernier.