BNP Paribas utilise des cookies sur ce site internet. En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. Vous pouvez consulter notre Politique Cookies pour de plus amples informations et pour savoir comment les bloquer sur votre ordinateur. Le fait d’empêcher le dépôt de cookie sur votre terminal peut induire une expérience réduite des fonctionnalités de ce site.

#Immobilier — 20.11.2018

L'économie aide-t-elle les investisseurs immobiliers ?

Pol Robert Tansens

Découvrez notre dernier rapport immobilier : Immobilier et inflation : pas forcément une mauvaise combinaison !

Un facteur important pour les investisseurs immobiliers est que les taux d'intérêt réels restent stables à tout prix, ce qui n'est pas nécessairement le cas pour les taux nominaux 

Si les taux d'intérêt augmentent proportionnellement à la croissance économique et qu'en conséquence l'inflation sous-jacente grimpe, cela peut être positif pour les biens immobiliers tant cotés que non-cotés. En cas d'inflation plus élevée, les propriétaires immobiliers, dans de nombreuses régions du monde, ont le droit d'augmenter les loyers (indexation/révisions locatives). Les loyers plus élevés finiraient par pousser les valeurs vers le haut, compte tenu du décalage habituel de 6 à 18 mois. En effet, nous devons évaluer les facteurs qui déterminent les taux d'intérêt en général, tels que la croissance du PIB, l'inflation, les créations d'emplois et la politique monétaire.

Pol Robert Tansens

Head of Real Estate Investment Strategy
BNP Paribas Wealth Management