#Entrepreneurs — 22.07.2020

Donner un meilleur accès à l’information permet d’augmenter l’allocation en Private Equity

Au cœur de ce processus, l’investissement consiste à évaluer avec soin – pour chaque actif – les compromis entre l’éventuelle hausse d’un investissement et les risques connexes encourus. Pour évaluer un tel compromis, un investisseur met en place un processus comprenant une diligence raisonnable visant à mieux comprendre et quantifier ces opportunités et risques.

2020 Global Entrepreneur Report I BNP Paribas Wealth Management

Dans ce contexte, l'analyse de l'information disponible est toujours un catalyseur clé de l'investissement. Conscients de cela, les gouvernements et les régulateurs financiers ont accordé une attention particulière au fil des ans pour s'assurer que les investisseurs sur les marchés boursiers cotés puissent accéder à des informations régulières et structurées par le biais de rapports périodiques et de documentations obligatoires. Pour les entreprises publiques, les investisseurs peuvent donc accéder à un bon niveau d'information leur permettant de prendre des décisions d'investissement ou de désinvestissement. Malgré ces règlements, certains modèles d'affaires demeurent complexes et les rapports financiers peuvent ne pas suffire à eux seuls pour obtenir une image complète de l'actif ou de l'entreprise sous-jacent. Par conséquent, de nombreux investisseurs ont tendance à se concentrer sur les segments qu'ils connaissent le mieux, où ils pensent pouvoir mieux comprendre le compromis risques/opportunités ou qu'ils connaissent déjà bien.

​Investir dans les entreprises privées pose donc un défi supplémentaire. Les entreprises privées ne divulguent généralement pas leurs informations financières ou commerciales. Lorsqu'elles fournissent des informations, les données disponibles sont généralement moins codifiées et ne peuvent pas être aussi complètes, ce qui, combiné au manque de liquidité de l'actif sous-jacent et à la disponibilité réduite des possibilités d'investissement dans les entreprises privées, pourrait être un facteur dissuasif important pour certains investisseurs.

​La stratégie des fonds de private equity consiste à surveiller systématiquement les marchés privés pour trouver des opportunités d’investissement et à déployer des compétences et des efforts pour comprendre en profondeur le compromis risques/opportunités d’un investissement. Par conséquent, les investisseurs dans des fonds de private equity acquièrent une exposition financière sur le marché des sociétés privées en tirant parti de l'analyse et des diligences réalisées par l'équipe du fonds. Néanmoins, pour un investisseur individuel, il est relativement difficile d’avoir accès à l’information des fonds de private equity, aux antécédents d’investissement et aux sociétés de portefeuille. En outre, la plupart des investisseurs ont peu ou pas accès aux fonds les plus performants qui n'acceptent généralement que de très gros investisseurs.

​Cette combinaison d'un accès difficile aux meilleurs gestionnaires de fonds, d'un manque d'information et d'un manque de liquidités décourage de nombreux investisseurs individuels. Dans la seconde partie de l'Etude Entrepreneurs de BNP Paribas Wealth Management, récemment publiée, qui met l 'accent sur les tendances de la Private Equity, près de 2/5 des entrepreneurs ont indiqué que le manque d' information est un obstacle majeur dans leur volonté d’accroître leur allocation d’investissements à la classe d 'actifs private equity, avec peu de différence entre les hommes et les femmes (37% des hommes contre 38% des femmes).

​Fait intéressant, les femmes et les hommes chefs d'entreprise ont des points de vue sur la classe d'actifs qui sont assez semblables, mais les femmes ont tendance à accorder plus de poids aux risques liés au fait que l'investissement dans le capital-actions privé est illiquide (29 % des femmes contre 20 % des hommes), surtout dans un environnement macroéconomique incertain (35 % contre 28 %).

​Les entrepreneurs interrogés ont également fourni un éclairage intéressant sur la classe d'actifs dans chaque région. En particulier, si l'exposition aux risques macro-économiques potentiels était un problème général pour l'ensemble de la population, les entrepreneurs du Moyen-Orient s'inquiétaient davantage du sujet (près de 60 % d'entre eux) que d'autres régions (moins de 40 %). Les autres points saillants tiennent au fait que les entrepreneurs d'Europe et des Etats-Unis étaient beaucoup plus à l'aise (seulement 20% ou moins s'en inquiétaient) avec un investissement non liquide qu'en Asie ou au Moyen-Orient (environ 40%).

Dans ce contexte, le rôle joué par les banques privées pour aider leurs clients entrepreneurs à accéder aux gestionnaires de fonds et à comprendre les risques sous-jacents des investissements potentiels est un facteur de différenciation clé. À ce titre, les entrepreneurs ont cité les diligences réalisées par leur banque sur les fonds de capital-investissement comme l'un des principaux facteurs atténuants dans leur évaluation du risque d'investissement, parallèlement à leurs propres recherches.

​Le non coté est une classe d'actifs qui attire une part importante de la richesse investie par les entrepreneurs. Toutefois, le manque d'information constitue un obstacle majeur à l'augmentation de leur allocation. Rassembler les bons conseils pour évaluer les risques et les opportunités possibles au sujet d'un investissement fait partie de tout processus d'investissement sain, mais dans le domaine du non coté où l'information est rare et où l'accès aux meilleurs fonds est limité, le rôle des meilleurs conseillers financier est essentiel dans le processus d’investissement. C'est pourquoi BNP Paribas Wealth Management a mis en place depuis des décennies une équipe dédiée à la classe d’actif qui se concentre uniquement sur l'offre de ce type d'investissement à ses clients et les aide à obtenir des informations détaillées et des précisions sur les fonds dans lesquels ils investissent et les actifs qu'ils détiennent.

Download I BNP Paribas Wealth Management

Suivez-nous sur notre page Facebook dédiée aux Entrepreneurs Elite
et sur Twitter avec #ImpactEntrepreneurs et à @BNPP_Wealth

Plus d'éléments-clé sur l'application “Voice of Wealth” disponible sur l'App Store et Google Play Store.